• Jak urządzić saunę w domu: tajemnice prawidłowej instalacji

Même lorsqu’il pleut et qu’il pleut devant la fenêtre, les maisons près de la cheminée avec du bois de chauffage crépitant sont toujours chaudes et confortables. Quelqu’un aime fumer la pipe à de tels moments, quelqu’un aime boire du thé, grimper dans un fauteuil, et quelqu’un est simplement ravi par les lumières joyeuses de la flamme, dont vous ne voulez pas détourner le regard. Mais tous ces plaisirs ne seront pas possibles s’il n’y a pas de cheminée dans la maison..

Les principales fonctions des cheminées

Pendant longtemps, les fonctions suivantes ont été attribuées à la cheminée :

Protection contre le froid

Il était censé protéger la pièce du froid, et autrefois il n’y avait pas d’alternative à un tel chauffage, mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, le chauffage centralisé et individuel fait beaucoup mieux avec cette fonction, même si personne ne va non plus abandonner la cheminée..

Cuisson

Vous pouvez faire cuire des aliments sur la cheminée. Il est clair que la cuisine moderne regorge d’équipements tels qu’il ne peut tout simplement pas y avoir de problèmes avec la préparation de n’importe quel plat. Mais comment un tel aliment, rien que par son arôme, peut-il être comparé à celui qui a été cuit sur le feu ? Et voici une cheminée sur laquelle vous pouvez faire cuire à la fois de la viande et des légumes – une chose irremplaçable..

Décor

La cheminée aujourd’hui est une décoration décorative de toute la pièce, on peut dire que la cheminée est son âme. Aujourd’hui, la cheminée est un confort, une joie et une inspiration pour tous les invités et les membres de la famille..

C’est pour cette raison que, très probablement, même s’il est impossible d’avoir une vraie cheminée dans la pièce, vous pouvez souvent en voir une imitation – avec un feu inanimé et un faux crépitement de faux bois de chauffage. Et pourtant, même à partir d’une telle cheminée, l’âme devient un peu plus chaleureuse et joyeuse..

8photos

Types de cheminée

Construire une fondation pour une cheminée est presque la même chose que construire une fondation pour une maison, juste une plus petite surface. Fondamentalement, il existe trois types de cheminées.

  1. Lorsque le foyer est fixé à un mur déjà fini. Cette méthode est pratique à utiliser dans un bâtiment déjà entièrement construit..
  2. Lorsque la cheminée est encastrée dans le mur. Cette option convient au stade auquel la maison vient d’être formée – à partir de la conception de la fondation, de son marquage et de la construction du coffrage..
  3. Cheminées autoportantes. Ils peuvent être installés n’importe où, n’importe quand.

Pour que le foyer fonctionne de manière stable, afin d’éviter la fumée, la suie et d’autres problèmes, vous devez mesurer soigneusement toutes les proportions globales entre la fondation, la cheminée, le corps, le foyer et le collecteur de fumée..

À propos des tailles

La règle de base à suivre lors de la construction d’une fondation pour les cheminées classiques est que sa surface doit nécessairement être plusieurs fois plus grande que la surface de la base de la cheminée elle-même. Plus précisément, la fondation doit s’étendre au-delà de la superficie occupée par le foyer d’une superficie d’un mètre à un mètre et demi..

La profondeur de la fondation dépend des caractéristiques du sol sur lequel elle est érigée: à quel point elle gèlera et quelle est sa fluidité.

Selon le minimum de construction, la profondeur ne peut être inférieure à un demi-mètre, et pour une maison à deux étages, la profondeur de la fondation peut atteindre un mètre.

Dans tous les cas, la largeur de la fosse ne doit être déterminée qu’une fois toutes les dimensions du futur foyer calculées et la prétendue erreur doit être ajoutée à toutes les dimensions – environ 15 millimètres.

Vues

Beaucoup de ceux qui envisagent d’acheter une cheminée commencent à se demander s’il est vraiment nécessaire de construire une fondation distincte pour celle-ci. Mais il existe de nombreux modèles de cheminées, certaines sont légères, tandis que d’autres sont lourdes..

Si la cheminée pèse de 350 à 500 kg, une fondation n’est pas nécessaire, il est permis de l’installer même aux étages supérieurs des bâtiments. Et cela est compréhensible, car leur poids n’ajoutera pas de charge significative aux sols..

Mais pour une cheminée d’une tonne, tout est différent. La fondation est nécessaire, et très solide, sinon l’appareil commencera simplement à s’enfoncer dans le sol avec le temps. La base d’une telle cheminée doit être séparée de la fondation du bâtiment avec du sable compacté d’un demi-mètre de hauteur, et la fondation elle-même doit être nivelée sur le dessus et vérifier l’horizon avec un niveau.

Le niveau du sol devrait éventuellement être huit centimètres plus haut que la fondation du foyer. 2 couches de matériau de toiture recouvertes de bitume sont posées sur les fondations. Ainsi, la maçonnerie n’aura pas peur de l’humidité provenant du sol..

Pour un foyer suffisamment léger, comme pour toute autre construction légère, une fondation légère peut être érigée.

Poids léger

Les options peuvent être différentes, tout dépend du type de sol sur lequel cette structure sera construite. Pour les sols non poreux, une simple fondation sans armature suffira. Une fondation légère s’appelle une fondation, à la base de laquelle se trouve un coussin de sable. Pour poser et ériger une telle fondation, vous avez besoin d’un trou d’au moins un demi-mètre de profondeur. Du sable de 15 cm d’épaisseur y est déposé, et de l’eau est versée dessus, puis poncer à nouveau et tout est répété jusqu’à ce que la surface atteigne 30 cm.

Le sable ainsi compacté est recouvert de la partie supérieure de la fondation : pierre concassée, pierre, brique ou gravier. Certains professionnels utilisent à cet effet d’autres matériaux, tels que la céramique, les produits en béton ou les débris d’ardoise..

Foyer extérieur

Cet appareil diffère à bien des égards d’une cheminée de pièce. De telles mesures de sécurité strictes ne sont pas nécessaires, ni un registre ni une ouverture pour une cheminée ne sont nécessaires. Toute la famille peut passer un bon moment à l’extérieur près d’une telle cheminée..

Mais un foyer de rue ne peut pas se passer de fondation. Il est préférable de le poser sur des blocs de fondation, qui dans ce cas seront la base la plus pratique pour un foyer de rue. Ce matériau est à la fois pratique et la base s’avère immédiatement uniforme et sans douleur avec son nivellement supplémentaire.

8photos

Pile

Sur la fondation sur pieux, un foyer est installé sur un terrain de soulèvement. De par sa conception, il se compose de quatre pieux reliés par un tirant en béton armé. Les pieux eux-mêmes sont soit également en béton armé, soit des tuyaux renforcés de ciment dans lesquels du béton a été coulé. Vous pouvez appuyer sur un tel support avec une force de 6 tonnes, qui comprend le poids de la fondation (1,5 tonne), de la cheminée elle-même et de la cheminée (4,5 tonnes).

Si la fondation sur pieux est construite selon les règles, elle résistera tout à fait à une cheminée en brique.

Les plus courants sont deux types de fondations de cheminée :

  1. La base solide est une fondation faite de briques brisées, de petites pierres et de gravier. Le deuxième type de supports est installé de manière à ce qu’il y ait une distance entre eux inférieure à deux briques. La fondation ainsi érigée est parfaite pour une cheminée classique dans une maison de campagne en bois.
  2. La base en colonne est la base des cheminées classiques et modernes. Ils sont généralement situés près du mur, mais vous pouvez également les monter dans l’un des coins de la pièce..

Pour la construction de la base de la cheminée, ainsi que pour la cheminée, on utilise traditionnellement du béton, de la brique rouge ou des moellons. À l’avenir, la pression de toute la masse de la cheminée s’exercera sur la fondation, elle doit donc être la plus forte possible.

Il faut toujours se rappeler que les fondations des murs et les fondations du foyer auront des charges complètement différentes et qu’elles auront également un retrait complètement différent du fonctionnement..

Ce fait devrait avertir quiconque essaie de tout faire d’un seul coup – cela ne devrait jamais être fait. Toute autre fondation doit être située à partir de la fondation sous le foyer à travers un espace avec du sable, et la largeur de cet espace doit être d’au moins 5 centimètres.

Comment nouer avec le sol?

Lier ensemble la surface du sol et la fondation de la cheminée n’est pas difficile. Vous devez d’abord choisir le matériau de la fondation, décider de l’emplacement de la cheminée, puis, en fonction de la taille de la future cheminée, calculer les dimensions de la base et vous mettre au travail.

Dans le cas de l’utilisation d’un coulage traditionnel du béton de la fondation, un coffrage temporaire sera également nécessaire. Cela devrait prendre au moins une journée pour solidifier une telle fondation..

Pour quel foyer une fondation n’est pas requise?

Tout préparer pour le travail et remplir les fondations est un processus assez laborieux et long, tant de gens aimeraient se passer de cette étape de travail, mais pour que cela n’affecte pas le travail de la cheminée. Il s’avère qu’il existe une telle opportunité, seulement dans ce cas, la cheminée se transforme en un autre appareil et s’appelle un poêle ventru.

Il s’agit d’un appareil de chauffage en métal capable de fonctionner avec n’importe quel combustible solide. La fondation dans ce cas est absente et le poêle est juste au sol.

L’utilisation d’un tel équipement de chauffage vous permet de chauffer la pièce dans laquelle il se trouve, et il existe également de tels modèles de poêles sur lesquels vous pouvez cuisiner des aliments et voir comment les langues de flammes dansent leur magie à l’intérieur..

Malgré la simplicité de son appareil, le poêle-poêle est également capable d’être esthétique et moderne. Il peut être décoré dans un portail décoratif en plaques de plâtre, vous pouvez utiliser du béton, de la pierre naturelle et même du bois. Dans un design aussi décoratif, un simple poêle-poêle devient une véritable copie d’une cheminée classique.

Ériger une fondation pour une cheminée n’est pas très difficile, l’essentiel ici est de ne pas s’écarter des règles et des conseils des professionnels, car la longévité de la cheminée dépend en grande partie de la fondation.

Le fonctionnement des cheminées s’effectue sous une exposition constante à des températures élevées, ce qui peut conduire à un incendie. Vous pouvez réduire la probabilité d’un tel incident en utilisant différents types de revêtement. Parmi toute cette variété, il convient de distinguer les cloisons sèches résistantes à la chaleur pour la cheminée..

Caractéristiques matérielles

Il existe plusieurs types d’un tel produit sur le marché aujourd’hui, qui diffèrent par leurs propriétés techniques. Les cloisons sèches réfractaires diffèrent des autres analogues par un certain nombre de propriétés :

  1. Visuellement, il est recouvert extérieurement de carton rose, ce qui témoigne de sa vocation spécifique..
  2. La composition des cloisons sèches comprend une couche spéciale contenant de l’argile et de la fibre de verre de renforcement. Cela peut augmenter considérablement la résistance à la température et réduire la probabilité de rupture..
  3. La structure de l’âme de la feuille comprend également de l’eau cristallisée, ce qui constitue un obstacle supplémentaire à la propagation du feu. La quantité de ce composant dans certains cas peut atteindre 20% de la masse totale..

Lors de l’achat de cloisons sèches résistantes à la chaleur, il est conseillé de vérifier tous les certificats de ce produit, confirmant son appartenance à ce groupe de produits. Ils décrivent déjà en détail toutes les caractéristiques spécifiques du matériau, ce qui permettra de ne sélectionner qu’une substance de haute qualité et fiable..

Les cloisons sèches résistantes à la chaleur se composent de plusieurs composants principaux :

  1. Gypse à deux eaux, filaments filamenteux et plusieurs types de substances organiques. Le pourcentage de ces composants dans la structure atteint 93%.
  2. Couverture en carton (6%).
  3. Humidité. La quantité de ce produit ne dépasse souvent pas 1%.

7photos

Caractéristiques

Les cloisons sèches résistantes à la chaleur sont un matériau indispensable pour la construction de cheminées et autres structures similaires, car elles résistent parfaitement au feu. En comparaison avec d’autres types de cette substance, elle ne se prête pas à la destruction sous l’influence de la température pendant environ 45 minutes (les types de feuilles résistant à l’humidité ne résistent qu’à environ 20 minutes).

Le matériau est disponible sur le marché avec des dimensions de surface standard :

  • 2,5 * 1,2 m (surface);
  • l’épaisseur de la feuille est standard et est de 12,5 mm.

Le poids d’une seule structure est d’environ 25 kg. Il est à noter que les plaques de plâtre résistantes à la chaleur “respirent” également parfaitement, comme ses homologues, ce qui vous permet de les utiliser à la place. Il existe sur le marché un matériau à bord aminci et non aminci, qui joue un rôle important dans l’assemblage direct. Si vous achetez des substances de ce dernier type, vous devrez alors couper vous-même une partie de l’extrémité d’environ un tiers de l’épaisseur totale. En raison de ses caractéristiques uniques, une plaque de gypse coûte environ 2 fois plus que son homologue simple..

Champ d’utilisation

La polyvalence des cloisons sèches résistantes au feu en fait un produit très recherché. Cette substance est utilisée pour résoudre plusieurs types de tâches spécifiques :

  1. Disposition des conduits de ventilation. Il n’est pas utilisé pour la formation de cheminées, car il n’est pas capable de résister à des charges de température prolongées.
  2. Gainage de presque tous les types de bains (russe, turc et finlandais).
  3. Face aux cheminées. Souvent, les cloisons sèches servent ici d’intermédiaire entre la surface chaude du cadre et le mur principal..
  4. Revêtement intérieur des ateliers de l’industrie légère, etc..

Comme déjà mentionné, les cloisons sèches peuvent être utilisées pour former des cadres de cheminée, mais plusieurs nuances doivent être prises en compte :

  1. Il est déconseillé de revêtir les cheminées avec ce matériau de structures en pierre, briques réfractaires, etc. Ces substances elles-mêmes sont d’excellents isolants. Le bardage en plaques de plâtre est souvent réalisé uniquement sur les cheminées en acier ou en fonte, afin de les protéger en plus et de leur donner un certain aspect décoratif.
  2. Il est conseillé d’utiliser ce matériau dans les cas où le foyer est installé directement dans une niche murale..
  3. Lors du revêtement des cheminées, des isolants thermiques spéciaux doivent être placés entre la cloison sèche et ses murs, ce qui réduira l’effet de la température sur la structure du produit..

Il faut comprendre que les cloisons sèches résistantes à la chaleur ne sont pas une brique et ne constituent pas un protecteur fiable. Il empêche seulement la possibilité d’un incendie pendant un certain temps, mais ne l’exclut pas en cas d’exposition prolongée à des températures élevées..

Quelques nuances d’installation

La finition des plaques de plâtre des cheminées est réalisée selon une technologie spéciale, qui consiste à fixer les feuilles sur un cadre spécial. Veuillez noter que de telles opérations sont effectuées uniquement à l’aide de structures métalliques et que l’utilisation de bois ou d’autres substances inflammables n’est pas autorisée..

Les tôles sont fixées à des vis autotaraudeuses spéciales dont le pas est d’environ 12 cm.Tous les joints des éléments sont en outre fermés par des coins métalliques. Si nécessaire, divers isolants thermiques sont situés à l’intérieur de la structure. Il est à noter qu’il est strictement interdit d’utiliser de la mousse à de telles fins, car elle s’enflamme très rapidement et libère des substances nocives..

Lors de l’installation de plaques de plâtre résistant au feu, seuls des liants résistants à la chaleur (colle, mastic, etc.) sont utilisés. Cela vous permet d’obtenir un système robuste et fiable qui durera longtemps et sans défaillance..

Finition extérieure

Les cadres constitués de telles feuilles sont très souvent situés dans des bâtiments résidentiels, ce qui nécessite une décoration supplémentaire. Lors de la décoration d’une cheminée, les cloisons sèches peuvent être recouvertes de matériaux décoratifs spéciaux tels que des carreaux résistants au feu. La technologie de son application sur une telle surface n’est pratiquement pas différente du collage sur un autre matériau..

Pour ce faire, vous devez utiliser une colle spéciale résistante à la chaleur, avec laquelle des carreaux individuels sont fixés à la surface de la cheminée. Ainsi, en associant ces deux matériaux, vous pouvez créer un très beau décor..

Lors de l’achat de cloisons sèches résistantes à la chaleur, vous ne devez privilégier que des produits de haute qualité. Sur le marché aujourd’hui, l’un des plus populaires est les produits de plusieurs fabricants :

  1. LAFARGE.
  2. KNAUF.
  3. Velma et bien d’autres.

Les plaques de plâtre résistantes à la chaleur sont une solution polyvalente pour les cheminées, qui sont créées non seulement comme élément décoratif, mais également comme système de chauffage.

10photos

Avec toute la variété des matériaux modernes pour la décoration et la construction, une cheminée en béton est l’une des options les plus populaires aujourd’hui. Le fait est qu’il est assez facile de travailler avec du béton et, surtout, il peut imiter absolument n’importe quel matériau..

7photos

Avantages du matériau et des caractéristiques de construction de la maison

Une cheminée en pierre naturelle est, bien sûr, très belle. Cependant, il n’est pas facile à exécuter et coûte assez cher. Le béton dans ce cas permettra d’économiser de l’argent et du temps..

Pour la fabrication du portail de la cheminée, un mélange de béton spécial et durable est utilisé, par exemple du béton de fibre de verre – un matériau renforcé de fibre de verre. Ce matériau est capable de supporter de lourdes charges, mais en même temps il est léger et économique.

À partir de béton, vous pouvez créer non seulement un portail, mais également des murs intérieurs, ainsi qu’un manteau. Entre de bonnes mains, le béton offre un vaste champ d’expérimentation : les technologies de finition modernes vous permettent de le “transformer” en n’importe quel matériau. La texture de la pierre naturelle – calcaire, grès, granit – sera visuellement impossible à distinguer de la vraie. C’est une vraie trouvaille pour un architecte d’intérieur..

La construction de n’importe quelle cheminée commence par la fondation. Après avoir décidé de l’emplacement et de la taille de la cheminée (ou plutôt de sa base – la table de la cheminée), vous devez creuser un trou qui dépassera les dimensions de la table de 15 à 20 cm. être recouvert de sable ou d’un mélange de sable et de gravier (cela dépend des propriétés du sol). La hauteur du coussin de sable est de 10 à 70 cm, selon le sol. La couche de sable doit être parfaitement plane et bien compactée..

Après cela, le béton est coulé dans la fosse. La meilleure option pour un foyer domestique est de mélanger du ciment Portland et un mélange de sable et de gravier dans la proportion ¼. Une couche est coulée avec ce mélange, puis une grille métallique est placée et, au-dessus, une deuxième couche de béton. Il faudra quelques jours pour que la fondation se solidifie. Après cela, vous pouvez ériger une chambre de cheminée, une chambre de combustion, une étagère et un portail.

Le béton vous permettra de créer un portail de toute forme et de tout type. Aujourd’hui, les portails monolithiques ascétiques, les revêtements d’aspect classique avec des colonnes et des motifs ornés, des “briques” brutes (imitation béton) ou avec une texture de pierre naturelle sont populaires.

À propos, le portail en béton peut être acheté prêt à l’emploi..

Une cheminée en béton est une excellente solution pour l’extérieur

Cette conception remplacera avec succès le barbecue – les soirées au coin du feu avec une cheminée deviendront beaucoup plus confortables. Les foyers extérieurs peuvent être encastrés, muraux ou en îlot.

La cheminée encastrable est encastrée directement dans le mur de la maison, la cheminée qui en sort va à l’intérieur des murs. En fait, il diffère d’un foyer encastré domestique en ce qu’il est situé à l’extérieur du mur..

La cheminée murale extérieure est érigée près du mur à l’extérieur, comme une commode.

Une cheminée en îlot peut se tenir n’importe où – en fait, il s’agit d’un poêle indépendant, qui peut être situé à l’endroit souhaité par le propriétaire de la maison. Un foyer extérieur simple et original peut être composé de pièces en béton, en le décorant de pierre naturelle.

La base d’une telle cheminée sera un mélange réfractaire. Il se compose de ciment à haute teneur en alumine et d’additifs réfractaires spéciaux. Une telle cheminée résistera à des températures allant jusqu’à 1500 ° C, sera très durable et stable..

La fondation est faite à peu près de la même manière que pour un foyer domestique. Il est nécessaire de faire une fosse de 30 à 40 cm de profondeur, de verser une couche de sable uniforme et dense et de la remplir de ciment, en renforçant la structure avec un renfort.

Les pièces de la cheminée elles-mêmes (ce qu’elles seront – une décision individuelle) sont coulées à partir d’un mélange réfractaire. Cela nécessitera des coffrages de formes diverses : il est généralement constitué de fines lattes de bois, doublées de polyéthylène de l’intérieur pour faciliter l’obtention de pièces gelées.

Ceci est suivi par l’assemblage de la cheminée. Pour relier les pièces, vous aurez besoin de mortier de ciment ou de colle à carrelage..

Très rapidement et simplement, un foyer ouvert dans un chalet d’été ou un terrain de jardin peut être réalisé à partir d’anneaux de béton. Vous pouvez acheter de tels anneaux dans n’importe quelle usine de produits en béton armé, ils sont généralement appelés “anneau pour un puits”.

En fonction de la profondeur du foyer souhaitée et du type d’anneaux achetés, vous pouvez réaliser une cheminée haute ou très basse, ouverte. Il peut être placé sur le sol, ou il peut être partiellement creusé – alors le feu ne brûlera pas en surface, mais en profondeur.

Les anneaux sont empilés les uns sur les autres (pour plus de solidité, vous pouvez les relier avec du ciment). Ensuite, vous devez aménager le foyer – la plus belle chose est de l’entourer de pierres. Un tel travail aura l’air très soigné et complet si le “puits” est décoré avec une pierre non seulement de l’extérieur, mais aussi de l’intérieur. Il suffit de prendre en compte que le design intérieur “mange” en partie l’espace pour la chambre de combustion.

L’endroit autour d’une telle cheminée impromptue est également le mieux raffiné – niveler ou carreler le sol, mettre des chaises, des bancs. Un auvent sera également utile. Pour cuire des aliments sur un tel foyer, vous pouvez utiliser une grille spéciale pour barbecue avec une grille. Le support métallique est placé à côté du foyer et la grille est abaissée à la distance requise par rapport au feu. Il y a aussi une grille de barbecue très originale suspendue au-dessus du feu sur des chaînes qui sont attachées à un support haut.

Une cheminée dans la maison ou dans la rue créera une agréable sensation de chaleur et de confort. Il est à juste titre considéré comme un symbole de prospérité, ainsi que d’amour et d’un foyer familial brûlant..

Particularités

Un poêle pour une résidence d’été est un attribut nécessaire d’une récréation de banlieue moderne, utilisée pour chauffer les pièces et cuisiner..

Un poêle avec une cheminée en brique présente un certain nombre de caractéristiques importantes qui doivent être prises en compte lors de la planification de la pièce dans laquelle il sera placé. Tout d’abord, vous devez prendre soin d’une base monolithique solide pour son installation. Le poêle a une masse impressionnante, vous ne devez donc pas négliger cette règle et il est préférable de déterminer son emplacement même au stade de la conception de la maison..

Une caractéristique importante d’un poêle avec cheminée est la présence de deux foyers et cheminées, qui peuvent être utilisés indépendamment l’un de l’autre. Un insert de cheminée à foyer ouvert chauffe rapidement la pièce, tandis que le poêle conserve la chaleur emmagasinée. La conception prévoit de longs canaux de fumée, ce qui permet de réduire la consommation de carburant.

Dans une maison en bois, une attention particulière doit être portée à l’emplacement du poêle et des matériaux de maçonnerie afin d’assurer le plus faible risque d’incendie possible dans une maison privée..

Vues

Les poêles en brique pour chalets d’été sont divisés en types en fonction de divers paramètres. Principalement sur rendez-vous.

  • Chauffage. Un tel poêle est utilisé exclusivement pour le chauffage des locaux, ce qui rend sa conception la plus simple.
  • Salle de chauffage et cuisine. Ce type de four est le plus volumineux et multifonctionnel. Habituellement installé dans des maisons où aucun autre type de chauffage n’est prévu.
  • Poêle avec cheminée. Ce type de poêle décorera n’importe quelle pièce, mais il ne chauffe pas plus d’une pièce..

Par type de construction

  1. Le russe est un poêle classique qui a été utilisé par nos ancêtres pendant des centaines d’années. Cette option est bonne si la maison de campagne est exploitée toute l’année. C’est avec une utilisation constante que l’on atteint une efficacité maximale, et lorsque l’opération est arrêtée pendant plusieurs mois, elle nécessite des soins particuliers et, en raison de ses caractéristiques, peut se fissurer à cause d’une baisse de température. Cette conception est très encombrante et peut sembler inappropriée dans une petite maison de campagne..
  2. Le néerlandais (néerlandais) est la conception de four en briques la plus courante. Il ne prend pas beaucoup de place et, grâce au conduit de fumée, permet de chauffer plusieurs pièces. La Néerlandaise consomme un peu de carburant, mais est très pointilleuse sur sa qualité, ainsi que sur la qualité du matériau de maçonnerie. En cas de gel sévère, le temps de chauffe du four augmente, ce qui est un inconvénient de ce type de construction.
  3. Suédois (suédois) – le plus grand avantage de ce poêle-cheminée est sa multifonctionnalité. Le Suédois est monté dans le mur entre la cuisine et la pièce. Une plaque de cuisson est placée sur le côté de la cuisine et le mur du fond avec une cheminée chauffe la pièce, ce qui réduit considérablement la consommation de carburant. Le seul inconvénient du Suédois est la nécessité d’acheter le meilleur matériau pour sa construction et de le faire fondre uniquement avec du combustible bien séché, sinon le poêle ne dégagera pas de chaleur..

Les fours se distinguent également par leur forme. L’image ci-dessous montre une variété de configurations:

  1. Poêle rectangulaire
  2. en forme de T
  3. Poêle russe
  4. Poêle russe amélioré
  5. Tour
  6. Four – bébé

7photos

En plus des types de poêles répertoriés dans le pays, vous pouvez placer un poêle à combustion longue ou un barbecue.

Ce dernier est bien adapté pour la cuisine en plein air. Grâce à sa conception et à sa cuisson au charbon de bois, les plats qui en découlent acquièrent un goût très particulier..

Concevoir

L’apparence d’un poêle-cheminée en brique dépend non seulement de la conception fonctionnelle, mais également des préférences intérieures du propriétaire de la maison de campagne. Leur conception n’est limitée par rien, de tels poêles peuvent être fabriqués dans n’importe quel style..

La configuration du poêle suit le style de la pièce dans laquelle il est installé. Une cheminée de style anglais est plus typique pour les solutions classiques, et celle en forme de D mettra davantage l’accent sur le style campagnard. Pour le style Art Nouveau, les options rectangulaires et semi-circulaires sont les plus appropriées..

Les matériaux de finition mettront l’accent sur l’individualité de l’intérieur.

L’option de finition la plus économique est initialement la maçonnerie plate. Il est magnifique même s’il est laissé tel quel..

Une autre option peu coûteuse consiste à traiter les coutures. Vous pouvez également recouvrir la cheminée d’un vernis spécial qui évite la pollution..

La troisième option consiste à enduire et à peindre la maçonnerie. L’avantage de ce décor est la possibilité de renouveler la peinture, l’inconvénient est la fragilité du plâtre. Avec cette option, il est préférable de couper les éléments saillants avec de la pierre ou des carreaux..

Faire face à la cheminée n’est pas possible avec des carreaux ordinaires. Pour cela, un matériau spécial résistant à la chaleur est utilisé. En plus de la beauté, ces tuiles ajoutent de la capacité thermique au four. En outre, le grès cérame est utilisé pour le revêtement, qui est souvent associé à d’autres matériaux..

L’une des options de décoration les plus chères est la finition en pierre naturelle. Cette finition s’intègre facilement dans n’importe quel intérieur..

Les briques décoratives sont largement utilisées pour décorer les poêles et les cheminées. Ce matériau présente une assez grande variété de formes et de tailles pour rendre tout intérieur original..

Les pièces en bois sont souvent utilisées pour la décoration, mais comme le bois est un matériau hautement inflammable, il ne peut être fini qu’en combinaison avec d’autres types de finitions..

8photos

We współczesnym świecie ludzie starają się jak najpiękniej wyposażyć swój dom, stworzyć w nim swoistą wyspę komfortu, gdzie tak przyjemnie jest odpocząć od codziennego zgiełku. Kominki cieszą się ostatnio wielką miłością w dekoracji wnętrz. Ogromna różnorodność typów i modeli kominków pozwala na umieszczenie ich nawet w małych miejskich mieszkaniach. Aby jednak osiągnąć idealną harmonię między kominkiem a wystrojem pomieszczenia, konieczne jest zbudowanie dla niego portalu – zewnętrznej ozdobnej skrzynki, w której zainstalowany jest kominek..

8 zdjęć

Modele

Portale różnią się stylem w następujący sposób:

  • Klasyczny styl. Najpopularniejszy typ portali. Ich charakterystyczną cechą jest rygor wzornictwa. Z reguły nie wymagają żadnych dodatkowych zdobień;
  • Stylu country. Najczęściej tego typu portal przeznaczony jest do kominków opalanych drewnem i jest wykonany z kamienia (cegły);
  • Styl high-tech. Wykonany ze stali i szkła;
  • Styl secesyjny. Cechą charakterystyczną tego typu portali jest połączenie klasycznych i nowoczesnych badań. Takie portale nadają się do prawie każdego wnętrza..

9zdjęć

Odmiany portali kominkowych w zależności od rodzaju paleniska:

  • Z otwartym paleniskiem opalanym drewnem;
  • Z zamkniętym paleniskiem opalanym drewnem;
  • Do kominków elektrycznych;
  • Do fałszywych kominków.

9zdjęć

Jeśli zdecydujesz się zbudować portal do kominka własnymi rękami, musisz bardzo uważać na wybór materiału, z którego planujesz go zaprojektować. Jego wybór zależy od rodzaju kominka, do którego jest przeznaczony. Więc pamiętaj:

  • Do kominków elektrycznych i dekoracyjnych podczas budowy portalu można użyć płyt kartonowo-gipsowych, plastiku, poliuretanu, drewna;
  • Do kominków opalanych drewnem stosuje się marmur, piaskowiec, granit, cegłę, kamień naturalny i sztuczny. Możesz również użyć płyt kartonowo-gipsowych i drewna, ale musisz ułożyć dodatkową ochronę termiczną.

11 zdjęć

Opcje symulacji paleniska

Oczywiste jest, że w mieszkaniu miejskim nie można zainstalować prawdziwego kominka na drewno. Jednak nie spiesz się, aby się zdenerwować – istnieje świetna alternatywa. W zależności od preferencji możesz wybrać jedną z trzech oferowanych opcji:

  • Kominek elektryczny. Taki kominek jest dobry, ponieważ nie wymaga instalacji specjalnego systemu wentylacyjnego, nie ma potrzeby kupowania materiałów do paleniska – działa ze zwykłego gniazdka elektrycznego. Można go łatwo zainstalować własnymi rękami, montaż (i demontaż) nie wymaga specjalnej wiedzy i umiejętności. Symulację płomienia uzyskuje się za pomocą wbudowanego ekranu 3D lub generatora pary z podświetleniem od dołu. Nie zapominaj, że oprócz dekoracyjnego kominka elektrycznego może również pełnić funkcję grzewczą – powierzchnia grzewcza takiego kominka to około 20 metrów kwadratowych.
  • Biokominek. W ostatnich latach najmodniejszym trendem stał się tak zwany biokominek – kominek z prawdziwym płonącym ogniem, ale nie wymaga okapu, ponieważ po prostu nie ma dymu, sadzy i nieprzyjemnego zapachu! To prawdziwy cud techniki, która jest ultranowoczesna, ekonomiczna i całkowicie bezpieczna. Jaki jest sekret jego pracy? Palenisko tego kominka wyposażone jest we wbudowany blok ze stali nierdzewnej, do którego wlewa się specjalne biopaliwo, wykonane na bazie czystego alkoholu etylowego. W procesie spalania takie paliwo tworzy dwutlenek węgla, parę wodną i oddaje ciepło – wszystkie te produkty spalania są bezpieczne i nie mają szkodliwego wpływu na środowisko. Ogień z takiego paliwa okazuje się jasny, piękny, równy, nie generuje iskier, sadzy i dymu..
  • Ozdobny (fałszywy) kominek. Ta opcja jest idealna dla tych, którzy chcą zobaczyć kominek w swoim wnętrzu, ale z jakiegoś powodu nie zamierzają na niego wydawać dużych pieniędzy. Fałszywy kominek można łatwo zmontować samodzielnie. W rzeczywistości będzie to tylko pusty portal kominkowy, dodatkowo ozdobiony imitacją płomienia, węgli, drewna itp. Do jego budowy nadają się prawie wszystkie materiały – w razie potrzeby można go wykonać nawet z niepotrzebnych pudełek!

9zdjęć

Materiały (edytuj)

  • Zrobiony z drewna. Wykonanie portali z naturalnego drewna jest uważane za trudniejsze niż przy użyciu innych materiałów. Faktem jest, że drewno odkształca się pod wpływem zmian temperatury i wilgotności, dlatego taki portal nie nadaje się do każdego kominka. Aby zminimalizować szkodliwy wpływ powyższych czynników, należy używać wyłącznie dobrze wysuszonych desek i prętów drewnianych; do pracy weź klej na bazie syntetycznej, który nie zawiera wody; na powierzchni takiego portalu ze wszystkich stron powinna znajdować się wysokiej jakości powłoka wykonana z termoochronnego lakieru akrylowego. Istnieje możliwość wykorzystania starych mebli (szafy, szafy, stoliki nocne) w celu zaoszczędzenia pieniędzy.
  • Poliuretan. Materiał ten jest często wykorzystywany do produkcji portali kominkowych. Posiada znaczną odporność na zużycie, nie kruszy się, nie pęka i nie jest podatny na odpryski. Jest również dość odporny na ciepło, dzięki czemu portal poliuretanowy można wykorzystać podczas montażu kominka elektrycznego. Kolejnym plusem jest różnorodność opcji ostatecznego projektu: można go pomalować, pokryć złoceniem lub patyną. Taki portal będzie służył długo, ma też bardzo niską wagę..
  • Wykonany z MDF. Bardzo popularnym materiałem do produkcji portali kominkowych jest również MDF czyli drobna frakcja drewna. Płyta MDF wykonana jest z drobnych trocin wiązanych parafiną i ligniną, dlatego jest materiałem przyjaznym dla środowiska; poza tym jest bardzo plastyczna, łatwa w obróbce, dobrze znosi wysoką wilgotność i nie jest zbyt podatna na odkształcenia.
  • Z płyty wiórowej. Najczęściej przy projektowaniu portalu kominkowego stosuje się rodzaj płyty wiórowej – płyta wiórowa (płyta wiórowa laminowana). Ten materiał jest tani, ma wysoki stopień odporności na wysokie temperatury i różne wpływy mechaniczne, wygląda jak naturalne drewno. Nie nadaje się jednak do tworzenia oryginalnego reliefu, ponieważ dokładne przetwarzanie tego materiału jest wykluczone.
  • Wykonany ze sklejki. Wybierając arkusze sklejki do montażu portalu kominkowego, należy pamiętać, że do tego celu nadaje się tylko sklejka do dekoracji wnętrz pokoju. Posiada specyficzne oznaczenie – od 1 do 4, gdzie 1 oznacza najwyższą jakość powierzchni. Za pomocą takiej sklejki możesz zrobić dość elegancki portal do kominka, a jeśli arkusze sklejki są przymocowane drewnianym drążkiem, otrzymasz lekką ruchomą konstrukcję, którą w razie potrzeby można przenosić ze ściany na ścianę. Oczywiście przy wszystkich swoich niepodważalnych zaletach sklejka ma znaczną wadę – nawet biorąc pod uwagę wodoodporną obróbkę powierzchni jej arkuszy, wilgoć i tak prędzej czy później wniknie do środka i nastąpi odkształcenie.
  • Z płyt kartonowo-gipsowych. Ta opcja jest prawdopodobnie najprostsza i najtańsza. Ale przy jej projektowaniu należy wziąć pod uwagę następujący niuans – ta struktura jest tworzona na etapie planowania lokalu, dalsze ruchy i korekty są niedozwolone. Dlatego konieczna jest dokładna koordynacja wymiarów i innych niezbędnych atrybutów, na przykład obecność otworów wentylacyjnych i miejsca na okablowanie elektryczne. Zaletą płyt kartonowo-gipsowych jest ich plastyczność, przy jej pomocy portal kominkowy może mieć dowolny kształt.
  • Kamień naturalny. Najdroższy i być może najpiękniejszy materiał do wykonania portalu kominkowego. Ze względu na niejednorodną strukturę kamienia, każdy zebrany z niego portal będzie niepowtarzalny. Proces jego wykonania jest dość czasochłonny, jednak kamienny portal zachwyci Cię przez wiele lat i nada wnętrzu bogatego i eleganckiego wyglądu..
  • Z deski parkietowej. Najczęściej takie portale stają się fałszywymi kominkami, ale można tam zbudować płytki kominek elektryczny. Ten projekt wygląda dość oryginalnie, zwłaszcza jeśli jest wykonany z kawałków o innym kolorze i fakturze. Aby uzyskać piękny odcień, deski, na etapie przygotowania zaleca się pokrycie plamą.

7zdjęcia

Procedura produkcyjna

Tak więc zdecydowałeś się na wybór rodzaju kominka, zdecydowałeś, w której części mieszkania zostanie on zainstalowany, a teraz planujesz zrobić dla niego portal. Na początek przygotowujemy szczegółowe rysunki, na których wskazujemy wymiary wszystkich elementów portalu, obliczamy ilość materiałów potrzebnych do budowy. Weź pod uwagę wszystkie niuanse i kilkakrotnie sprawdź otrzymane dane – jest to znacznie łatwiejsze niż przerabianie czegoś już w procesie projektowania.

Instrukcje krok po kroku dotyczące tworzenia portalu do kominka własnymi rękami. Przeanalizujmy przykład budowy portalu z płyt kartonowo-gipsowych do kominka elektrycznego.

  • W wybranym miejscu kominka przenieś rysunek jego głównych elementów na ściany i podłogę;
  • Zbuduj ramę z profilu metalowego (zaleca się użycie prowadnicy i profilu stojaka), przymocuj ją do ściany;
  • Następnie z profilu zbuduj tak zwane „podium” – dno portalu, po czym możesz uformować ramę samego portalu z paleniskiem. Rama musi być wzmocniona, w tym celu co 15-20 cm na całej jej powierzchni mocujemy belki poprzeczne z profilu do montażu w stojaku;
  • Do przygotowanego pudełka wkładamy nasz kominek elektryczny. Takie wstępne „dopasowanie” jest bardzo ważne, ponieważ na tym etapie budowy nadal istnieje możliwość skorygowania ewentualnych wad, na przykład, jeśli kominek wchodzi ciasno, należy zwiększyć rozmiar paleniska – odkręcić profil , przesuń go na żądaną odległość i ponownie przykręć;
  • Przed poszyciem ramy arkuszami płyt kartonowo-gipsowych sam musisz zrobić w nich otwory od wewnątrz portalu naprzeciw kanałów wylotowych w korpusie kominka elektrycznego;
  • Kolejnym etapem jest poszycie pudełka arkuszami płyt kartonowo-gipsowych. Użyj wkrętów samogwintujących o długości nie większej niż 2,5 cm i cienkich gwintach, najlepiej czarnych. Może być pokryta jedną lub dwiema warstwami – w zależności od doboru materiałów do dekoracji. Prosty wystrój można wykonać z okładziną jednowarstwową, podczas gdy złożony (na przykład dekorowanie portalu sztucznym kamieniem, sztukaterią gipsową) będzie wymagał podwójnej warstwy;
  • Bierzemy grunt głęboko penetrujący i dokładnie nasycamy całą powierzchnię płyty gipsowo-kartonowej;
  • Przed nałożeniem elementów dekoracyjnych powierzchnię portalu należy pokryć warstwą szpachli, w celu zabezpieczenia narożników należy wybrać perforowany profil narożny;
  • Twoje dalsze działania zależą od wybranej metody dekoracji. Jeśli zamierzasz pomalować swój portal, przeszlifuj powierzchnię do idealnej gładkości, a następnie pomaluj. Jeśli Twoim celem jest pokrycie portalu płytkami lub innymi elementami dekoracyjnymi, po prostu przyklej je do przygotowanej powierzchni za pomocą specjalnego kleju;
  • Na szczycie portalu z podwójnej warstwy płyty gipsowo-kartonowej budowany jest tzw. gzyms – to na nim umieścisz swoje ramki ze zdjęciami i innymi drobiazgami. Ponieważ spadnie na nią pewien ładunek, konieczne jest wzmocnienie go dodatkowym profilem i przymocowanie go do ściany. Wizualnie półka powinna wyglądać jednoczęściowo z ogólną strukturą portalu;
  • Aby uzyskać bardziej spektakularny wygląd, możesz uzupełnić konstrukcję portalu o ściany boczne i stopę, które są wykonane z gipsu, kamienia lub innych materiałów do dekoracji..

Powyższy plan instalacji krok po kroku portalu do kominka elektrycznego nadaje się również do wykonania fałszywego kominka, ale będzie wymagał dodatkowej dekoracji w postaci lustra na tylnej ścianie, imitacji ognia, pięknie drewna opałowego układane w palenisku itp. Twoja wyobraźnia będzie najlepszym pomocnikiem na tym etapie wykańczania.

10 zdjęć

Wszyscy chcemy, aby wnętrze naszego domu było stylowe i piękne. Aby osiągnąć ten cel, projektanci na całym świecie opracowali szeroką gamę elementów dekoracyjnych. Wśród nich kominek jest daleki od ostatniego. Ale co zrobić, jeśli wymiary mieszkania nie pozwalają na zainstalowanie pełnoprawnego kompleksu kominkowego lub po prostu nie chcesz wydawać pieniędzy? Jest wyjście – możesz zrobić dekoracyjny (fałszywy) kominek z kartonów własnymi rękami!

Tak, tak, dobrze słyszeliście – z najzwyklejszych kartonów, które często pozostają po zakupie sprzętu AGD. Aby wykonać taką imitację kominka, nie potrzebujesz nawet specjalnej wiedzy i umiejętności konstrukcyjnych – to proste i proste w wykonaniu! Jak? Czytaj!

Materiały (edytuj)

Aby zrobić kominek własnymi rękami z pudeł, potrzebujesz następujących materiałów:

  • Oczywiście jedno lub więcej dużych pudełek – w zależności od tego, jaki kominek chcesz uzyskać na końcu;
  • Tapeta (wystarczy jedna rolka) lub biały papier;
  • Klej biurowy lub klej PVA;
  • Trzy rodzaje taśmy klejącej – zwykła, maskująca i dwustronna;
  • Pędzle, gąbki, ściereczki;
  • Nóż biurowy, nożyczki, linijka, ołówek, a także taśma miernicza i poziom budynku;
  • Arkusz płyty gipsowo-kartonowej lub sklejki do stworzenia kominka;
  • W zależności od wybranego rodzaju dekoracji, będziesz również potrzebować:

8 zdjęć

  1. rolka tapety z wzorem “ceglanym” lub czerwonym kartonem – jeśli chcesz ozdobić swój kominek “jak cegła”;
  2. rolka folii samoprzylepnej z wzorem imitującym kamień naturalny, marmur lub malachit;
  3. puszka na białą farbę, cokół sufitowy i listwy styropianowe (kolumny, kapitele, rozety, listwy itp.) – aby stworzyć bardziej klasyczny, elegancki wystrój;
  4. Tapeta wolumetryczna „płynna” – aby uzyskać efekt reliefowych marmurowych wiórów na powierzchni kominka;
  5. farba akrylowa w kolorze brązowym, srebrnym lub złotym – do specjalnego zdobienia elementów wystroju kominka.

Wyświetlenia

Co zaskakujące, z kartonów można zrobić nie tylko domowy fałszywy kominek, który może pełnić wyłącznie funkcję dekoracyjną, ale także zbudować portal do kominka elektrycznego! Oczywiście taki portal wyklucza instalację palnika gazowego lub biokominka, ponieważ jest otwarty płomień i może wystąpić pożar. Nie można zainstalować kominka z wymiennikiem ciepła z kotłem wodnym i obudową – ze względu na masywność tej konstrukcji i oczywiście niebezpieczeństwo zapłonu tektury przed przegrzaniem. Z tego samego powodu nie można również instalować kominków elektrycznych z otwartym paleniskiem i wbudowaną funkcją grzania. Kominek elektryczny z zamkniętym wkładem kominkowym i imitacją płomienia (na ekranie LCD lub za pomocą podświetlenia) można wstawić w konstrukcję pudeł kartonowych.

Pod względem stylistyki wyróżnia się następujące rodzaje kominków (portali kominkowych) ze skrzynek:

  • Styl secesyjny. Ten styl projektowania portalu kominkowego zakłada różnorodność faktur i kolorów, połączenie nowoczesnych form i starych elementów wystroju (stiuk, rozety itp.). Taki kominek dobrze wpasuje się w prawie każde wnętrze;
  • Styl high-tech. Wydawałoby się, że styl high-tech zakłada pewien futuryzm, użycie tak ultranowoczesnych materiałów jak stal, pleksi – co mają z tym wspólnego kartony? Jednak nawet z nich można zrobić kominek w tym stylu – wystarczy nadać mu ciekawy geometryczny kształt i pomalować na czarno lub stal, a do paleniska wstawić lustro. Alternatywnie możesz umieścić szkło na kominku;
  • Klasyczny styl. Jak wiecie, klasyka jest zawsze w modzie. Surowe linie, minimum dodatkowych dekoracji – taki kominek można zainstalować w absolutnie każdym mieszkaniu;
  • Stylu country. Uwielbiany przez wielu styl „rustykalny”. Różni się tym, że takie kominki są wykonane z cegły i kamienia naturalnego. Aby nadać kominkowi z pudeł taki wygląd wystarczy przykleić go folią samoprzylepną lub tapetą z nadrukiem z cegły lub kamienia. Pamiętaj, aby włożyć drewno opałowe do paleniska.

7zdjęcia

Jak zrobić to sam: instrukcje krok po kroku

  • Najpierw określ lokalizację przyszłego kominka. Może to być ściana (pozycja czołowa) lub kąt (pozycja narożna). Jeśli potrzebujesz zamaskować jakikolwiek defekt na ścianie lub w rogu, dobrze umieszczony dekoracyjny kominek wystarczy;
  • W miejscu instalacji wykonaj wszystkie niezbędne pomiary, aby wyjaśnić parametry przyszłego pudełka za pomocą taśmy mierniczej i poziomu budynku;
  • Starannie zaprojektuj swój rysunek. Zastosuj do niego kominek tak szczegółowo, jak to możliwe, ze szczegółami wystroju, zachowując wszystkie proporcje. Narysuj w kolorze, aby wyglądał bardziej naturalnie, dzięki czemu znacznie łatwiej będzie ci zrozumieć, jak będzie wyglądał oryginalny wynik;
  • Przygotowanie materiałów. Najpierw wybieramy pudełko lub kilka pudełek. Idealną opcją byłoby całe pudełko spod szerokoekranowego telewizora z płaskim ekranem, ale jeśli go nie znalazłeś, możesz użyć arkuszy tektury, wstępnie wyciętych z innych pudeł i spiętych ze sobą taśmą samoprzylepną;
  • Zwalniamy miejsce w pokoju, rozkładamy nasze materiały. Starannie rysujemy wszystkie szczegóły na pudełku. Postępuj zgodnie z racjonalnym wykorzystaniem materiałów – na przykład łatwiej będzie ci, jeśli narożniki proponowanego kominka pokrywają się z narożnikami pudełka;
  • Główne części kominka to podium (podstawa), portal i górna półka. Montaż zaczyna się od podium. Ponieważ będzie musiał wytrzymać ciężar całej konstrukcji, konieczne jest jej wzmocnienie. Odbywa się to poprzez włożenie do przygotowanego podłoża specjalnych wkładek kartonowych (tzw. usztywniaczy). Umieść je prostopadle do podłogi, zabezpieczając taśmą. Wysokość żeber jest równa wysokości bocznej krawędzi podium. Przy okazji możesz wzmocnić boki, sklejając je jeszcze kilkoma warstwami tektury. Podstawa jest z reguły nieco szersza niż portal, o około 8-12 centymetrów;
  • Następnie tworzymy portal.

20 zdjęć

Istnieją dwa sposoby montażu portalu kartonowego – rama i tylna ściana:

  • do produkcji portalu na ramie bierzemy wstępnie przygotowany arkusz tektury, który będzie pełnić rolę przedniego panelu przyszłego portalu kominkowego. Obrysowujemy otwór wejściowy paleniska, którego górną część wycinamy nożem biurowym, a następnie wycinamy okno pośrodku. Wyginamy powstałe klapy do wewnątrz, będą to boczne ściany paleniska. Następnie wycinamy prostokątny pas o szerokości równej wewnętrznym ścianom portalu i długości do szerokości paleniska. Dostajemy sufit naszego paleniska, który naprawiamy taśmą. Aby wzmocnić konstrukcję, przyklejamy do niej panele ramy, najpierw należy je skleić z kilku warstw tektury. Powstały portal kładziemy na podium, przyklejamy go taśmą maskującą lub paskami białego papieru posmarowanego klejem PVA. Czekamy chwilę, aż klej wyschnie i sprawdzamy wytrzymałość spoin;
  • jeśli chodzi o drugą wersję wykonania portalu – z tylną ścianą – jest znacznie prostsza niż poprzednia. Zasadniczo to tylko duże pudełko. Palenisko powstaje w następujący sposób: przygotowany rysunek przenosimy na przednią ścianę pudełka, wycinamy okienko nożem biurowym, podobnie jak w pierwszej wersji klapki są zagięte do wewnątrz i przyklejone do tylnej ścianki pudełka . Górna część paleniska uformowana jest z osobnego arkusza tektury. To wszystko, portal jest gotowy do instalacji na podium.

  • Instalujemy kominek. Do jego produkcji można użyć płyt kartonowo-gipsowych lub arkusza sklejki lub przykleić go z kilku arkuszy tektury. Półka mocowana jest do portalu taśmą dwustronną. Podobnie jak podium, półka może być nieco szersza niż portal;
  • Rozpoczynamy prace wykończeniowe. Ostrożnie pomaluj wszystkie połączenia i niepotrzebne plamy kolorystyczne na powierzchni pudełka kilkoma warstwami farby. Jeśli nie można użyć farby w sprayu, odpowiednia jest zwykła emulsja wodna. Jeśli chcesz, możesz wstępnie skleić powstałą strukturę białym papierem lub możesz nawet szpachlować roztworem do suchej zabudowy;
  • Ostatnim i chyba najprzyjemniejszym etapem tworzenia kominka jest jego dekorowanie. Tutaj wszystko zależy od twojej wyobraźni. Nowy kominek możesz pokryć folią samoprzylepną lub tapetą z marmuru, cegły lub drewna; nakładka z elementami sztukaterii gipsowej. Możesz użyć płynnej tapety – a wtedy twój kominek będzie miał szorstką teksturę marmurowych wiórów. Udekoruj palenisko sztucznym drewnem (mogą być wykonane z tektury lub gałązek), aby zasymulować płomień, użyj girlandy lub migoczącej lampy. Można tam również od czasu do czasu zapalić świeczki, ale ten sposób zdobienia kominka nie jest do końca bezpieczny, ponieważ tektura wciąż nie jest materiałem ognioodpornym. Pamiętaj o tym i nie zostawiaj otwartego ognia bez nadzoru. Umieść ramki na zdjęcia, figurki i inne ładne ozdobne drobiazgi na kominku.

14 zdjęć

Wykonanie kominka narożnego jest łatwiejsze niż wykonanie kominka z przodu. Materiały są takie same, tylko sposób uformowania pudełka jest inny. Plan jego realizacji krok po kroku:

  • Rysujemy rysunek i wybieramy róg domu, w którym ma się znajdować przyszły kominek;
  • Przyda się duże kartonowe pudełko, z którego powstaje płaskie płótno, które następnie łączy się w taki sposób, aby boczne fałdy pudełka idealnie pokrywały się z narożnikami przyszłej lokalizacji kominka. W rezultacie powinieneś mieć trójkątną strukturę, którą należy przymocować taśmą maskującą;
  • W celu zapewnienia stabilności i wzmocnienia konstrukcji na górze i na dole uformowane są żebra usztywniające. Okazują się one tak: od góry i dołu kominka mierzą około 12 centymetrów i robią małe nacięcia nożem biurowym. Wewnątrz pudełka narysowane są linie łączące te znaki. Ponadto, wzdłuż narysowanych linii, lekko rysują tym samym nożem biurowym, aby uformować równe zgięcie tektury, a następnie wyginają te paski, odcinają wszystkie niepotrzebne i sklejają razem w punktach połączeń. W ten sposób na górze i na dole kominka powstają żebra o sztywności;
  • Na środku z przodu kominka wycinamy otwór na palenisko, spód musi być prostokątny, góra może być zaokrąglona jak łuk. Nie odcinamy dolnej części tego prostokąta, ale wyginamy go do wewnątrz, tworząc kąt prosty i tworząc spód paleniska. Odcinamy wszystkie niepotrzebne, naprawiamy spód taśmą maskującą;
  • Stworzenie ścian bocznych paleniska. Bierzemy arkusze tektury równej wysokości do wlotu pieca, długości – do jego głębokości. Możesz je zainstalować za pomocą trójkąta, upraszczając zadanie, możesz uformować kąt prosty z każdej strony – wtedy będziesz musiał dodatkowo przykleić brakujące miejsca na palenisko arkuszami kartonu. Za pomocą taśmy maskującej mocujemy konstrukcję. Aby uformować górną część paleniska, bierzemy również arkusz tektury i dostosowujemy jego kształt do istniejącej konstrukcji, również starannie sklejając połączenia;
  • Teraz musimy przymocować gzyms i dno do naszego portalu. Do ich wykonania potrzebne są dwa trójkątne arkusze tektury, które należy skleić klejem PVA;
  • Pozwalamy strukturom dokładnie wyschnąć i przystępujemy do dekoracji naszego kominka. Jego metody są identyczne z metodami wykańczania frontowego kominka, odpowiednio nie będziemy powtarzać.

Po zakończeniu wszystkich prac montujemy kominek w wybranym miejscu.

Jeśli chcesz, aby udekorować swój kominek, możesz zrobić własne sztuczne drewno opałowe ze skrawków tektury (najlepiej nadaje się tektura falista). A więc zacznijmy:

  • Na początek przygotowujemy wszystko, czego potrzebujesz: arkusze tektury falistej, z której usunięto gładką górną warstwę, nóż biurowy, ostre nożyczki, białą farbę i cienki sznurek;
  • Aby nasze przyszłe drewno opałowe idealnie współgrało z wkładem kominkowym, należy zmierzyć jego parametry i na tej podstawie obliczyć optymalną wielkość drewna opałowego;
  • Zmierz na przygotowanym arkuszu tektury wymagane wymiary „kłody”, odetnij pasek. Zwiń to. Grubość może być różna, zależy to od tego, co chcesz w końcu uzyskać – “kłoda” czy “gałązka”. Z drewna można zrobić „sęki”, co nada im naturalności;
  • Po złożeniu arkusza tektury w rolkę jego krawędź jest dobrze pokryta klejem, zawiązana sznurkiem i pozostawiona do wyschnięcia. Zrób kilka półfabrykatów o różnych rozmiarach;
  • Aby zrobić „sęki” formujemy cienką „gałązkę” z tektury, sklejamy i suszymy, a następnie przecinamy nożem biurowym pod kątem i przyklejamy do „kłód” klejem i taśmą maskującą;
  • Po całkowitym wyschnięciu kleju nasze „drewno opałowe” należy pomalować. Na początku są grubo pokryte białą farbą, a następnie można je podbarwić na kolor dowolnego drewna. Jeśli nie chcesz zawracać sobie głowy, umieść kilka czarnych pociągnięć na białej powierzchni – i jesteś gotowy na „brzozowe drewno opałowe”;
  • Gwasz dobrze nadaje się do barwienia „kłody”.

12 zdjęć

Więc nasz wspaniały kominek z kartonów jest gotowy! Ze względu na swoją mobilność i niewielką wagę można go łatwo przenosić z pokoju do pokoju, choć należy to robić ostrożnie, aby nie uszkodzić konstrukcji. Nie wymaga dodatkowej konserwacji – wystarczy otrzepać z kurzu i nie kłaść go w miejscach o dużej wilgotności i na otwartym słońcu. Karton jest materiałem przyjaznym dla środowiska, więc ten kominek nie zaszkodzi członkom Twojej rodziny. Z zastrzeżeniem wszystkich zasad działania, tekturowy kominek będzie Ci służył przez ponad rok, stanie się stylową i nowoczesną ozdobą Twojego domu i zachwyci Cię wiedzą, że stworzyłeś to piękno własnymi rękami.!

15 zdjęć

Dans la conception de la maison moderne, le poêle-cheminée occupe une place particulière. Cette pièce d’intérieur est non seulement un bel élément de décoration, mais donne également à la maison chaleur et confort. Aujourd’hui, grâce aux idées de style uniques, le poêle-cheminée peut être installé aussi bien dans des appartements ordinaires que dans des chalets ou à la campagne. Par conséquent, la plupart des concepteurs dans leurs conceptions essaient de toutes les manières possibles de trouver un espace libre pour la zone de la cheminée, qui devient le véritable centre du logement..

L’originalité de cet article est qu’il donne à la maison un environnement relaxant., les proches après l’agitation quotidienne peuvent s’asseoir confortablement près du foyer autour d’une tasse de café chaud et discuter dans une atmosphère calme de tous leurs problèmes quotidiens. En outre, ce symbole de confort est bien adapté pour rencontrer des invités. En plus de tout cela, les technologies modernes vous permettent d’installer vous-même le poêle-cheminée de vos propres mains. Si le propriétaire n’a pas de compétences en construction, il est préférable d’acheter une version prête à l’emploi du produit ou d’utiliser les services d’une entreprise spécialisée et de l’installer correctement dans la maison avec l’aide d’artisans professionnels..

Caractéristiques d’installation

Récemment, le marché de la construction a été représenté par une vaste sélection de poêles-cheminées de différentes marques. Par conséquent, que la structure soit installée dans une maison privée ou dans un appartement, il existe certaines règles pour son installation. Cela est particulièrement vrai pour les poêles à bois. "Bavière" et "Angara".

L’exactitude de leur installation dépendra non seulement de l’apparence de l’intérieur, mais également de la facilité d’utilisation. Ainsi, lors des travaux de construction cela vaut la peine de considérer les points suivants :

  • Distance entre la cheminée et les murs doit se conformer strictement aux instructions spécifiées dans les instructions. Vous ne pouvez pas mettre la structure près des murs.
  • Avant de commencer les travaux d’installation, il est nécessaire d’effectuer un revêtement mural.. Pour cela, il est généralement recommandé d’utiliser des matériaux non combustibles tels que les carreaux de céramique et les briques. Vous pouvez également protéger la surface du mur avec des feuilles de métal durables.
  • L’installation du poêle-cheminée s’effectue directement au sol, même lorsque la structure a des pieds intégrés. L’installation d’un podium supplémentaire n’est pas autorisée. Étant donné que le produit a un poids énorme, pour améliorer la résistance, il est recommandé de remplacer les supports sous les bûches de sol, ils protégeront les planches de la flexion.
  • Un élément important du poêle-cheminée est la cheminée. Il est préférable de le sortir dans la rue, mais si cela n’est pas possible, la cheminée est montée à l’intérieur puis sortie sur le toit.
  • Cheminée placée à l’extérieur du logement, il est fait multicouche, cela le protégera d’un refroidissement excessif des tuyaux, d’un sas d’air et de la condensation. Il est préférable de faire passer les tuyaux monocouche à l’intérieur et jusqu’au toit à travers le grenier.
  • Afin de créer le tirage nécessaire dans la cheminée, son diamètre doit être choisi strictement en fonction du diamètre du tuyau de sortie. Les pièces de connexion de la structure ne doivent pas être peintes avec une peinture résistante à la chaleur, car pendant le fonctionnement ultérieur, le poêle émettra une odeur de peinture.

Installation dans une maison en bois

Les poêles-cheminées ont fière allure à l’intérieur des maisons en bois, mais leur installation dans un tel bâtiment doit être effectuée correctement, dans le respect de toutes les précautions.

Afin d’éviter un incendie lors du placement de cet élément de décor dans un boîtier en bois, les règles de sécurité suivantes doivent être prises en compte :

  • Poêle-cheminée à cadre installé dans la maison selon le projet d’équipement de fournaise.
  • Mur destiné au foyer, nécessairement rendu ignifuge. Pour cela, une couche d’isolation thermique en alliage métallique ou en feuille d’aluminium est en outre appliquée. Lors de l’utilisation d’un foyer en fonte, il est recommandé de construire un socle.
  • Pendant les travaux d’installation une attention particulière est accordée à la protection de la surface contre les effets des températures élevées. Les plaques de plâtre sont souvent utilisées comme cloison fiable, qui se ferme facilement avec des grilles métalliques..

Installation étape par étape d’un poêle-cheminée dans une maison en bois – dans la vidéo suivante.

Dans une maison de campagne en bois, les concepteurs recommandent d’installer un poêle-cheminée d’angle, frontal ou situé séparément.

Dans le même temps, le modèle frontal est directement monté dans le mur lui-même, la version d’angle est parfaite pour les petites pièces et vous permet de décorer l’intérieur de manière unique. Lors de l’installation de la structure, il est impossible de combiner les murs du poêle-cheminée avec les murs de la maison, car pendant le fonctionnement, la manifestation d’une déformation du bois est possible. Pour sécuriser la structure de chauffage, ses sorties doivent être isolées avec des matériaux résistants à la chaleur qui protégeront le bois du feu.

Étapes d’installation

Comme tout autre processus de construction, l’installation d’un poêle-cheminée est laborieuse et nécessite certaines connaissances et compétences. Pour l’installation correcte de la structure, tout d’abord, il vaut la peine de lire les instructions et de trouver un endroit approprié, puis de commencer à faire le travail, qui comprend les étapes suivantes :

  • Pose de cheminée. Les murs de la maison sont réalisés avec une structure de protection, un substrat en béton est en cours de préparation.
  • Isolation thermique des tuyaux. La partie extérieure des tuyaux est recouverte d’une isolation thermique, revêtue et fixée avec une tôle de toit.
  • Installation d’une boîte en métal.
  • Branchement du poêle-cheminée. Ce procédé est réalisé à l’aide de tuyaux émaillés. La distance entre les tuyaux est remplie de matériau non combustible et le joint est décoré d’un tablier.

Nous attirons votre attention sur une vidéo: comment installer une cheminée de vos propres mains.

Un poêle-cheminée est une conception fonctionnelle utilisée pour chauffer une maison. Ce bâtiment est aussi une décoration intérieure originale. Une attention particulière doit être accordée aux modèles d’angle. Cette configuration du four permet de gagner de la place dans la pièce où il se trouve..

Variétés et matériel de fabrication

La variété des poêles-cheminées vous permet de résoudre de nombreux problèmes, parmi lesquels le principal est le chauffage, et seulement ensuite – la décoration de la pièce. De telles conceptions peuvent être utilisées pour une résidence d’été et un appartement, en choisissant l’option appropriée.

Les poêles-cheminées, selon le combustible utilisé, peuvent être divisés en les types suivants:

  • Chauffage au bois.
  • Gaz. Utilisé dans les pièces où il n’est pas possible de construire un four classique.
  • Cheminées écologiques. La principale source d’énergie de ces fours est le biocarburant. Aucune fumée n’est émise pendant le fonctionnement de ces systèmes..
  • Électrique.

7photos

Parmi toute cette variété, les foyers à bois sont particulièrement populaires. Ils combinent une efficacité de dissipation thermique élevée et l’apparence unique créée par les flammes..

Un autre critère selon lequel les cheminées d’angle sont divisées est le matériau à partir duquel elles sont fabriquées. Selon cette caractéristique, on distingue les structures suivantes :

  • Fours à briques. Cette variété est très courante. La construction de fours en briques nécessite le respect d’une technologie spéciale. Toutes ces opérations sont effectuées uniquement par des spécialistes expérimentés..

  • Calcul. Différents types de pierre naturelle pouvant résister à des températures élevées peuvent être utilisés comme matériau pour le cadre..
  • Métallique. La surface du four peut être en fonte ou en acier, selon le type de construction spécifique et son fabricant. Tous ces modèles, à leur tour, sont divisés en poêles à combustion alternée et longue. Ces derniers sont capables de maintenir la température pendant plusieurs heures sans avoir besoin de faire le plein..

Une catégorie particulière doit être attribuée aux foyers équipés d’un circuit d’eau. Un tel système permet de chauffer toute la maison en même temps. Les poêles-cheminées d’angle peuvent être équipés de fonctionnalités supplémentaires. Aujourd’hui, il existe de tels types de structures:

  • Poêle de cheminée avec poêle. Ils sont utilisés pour la cuisine. La forme et la taille de la table de cuisson sont sélectionnées individuellement.
  • Poêles avec four. Le but des structures est similaire au type de produits précédent. Seul le principe de préparation des aliments change ici..
  • Combiné. La plaque de cuisson et le four sont présents ici. Cette conception combinée optimise une variété de processus de préparation des aliments..

Avantages et inconvénients

Les cheminées-poêles d’angle sont une excellente alternative pour une maison de campagne. Les produits de ce type présentent plusieurs avantages par rapport aux modèles d’autres configurations :

  • Compacité. Vous pouvez installer un four d’angle dans presque n’importe quelle pièce, quelle que soit sa taille ou sa disposition. En fonction des paramètres de la pièce, vous pouvez choisir des modèles de structures symétriques et asymétriques.
  • Confort. L’emplacement du poêle dans le coin crée un coin salon optimal, car il est visuellement visible de n’importe où dans la pièce.

  • Multifonctionnalité. De nombreuses modifications, équipées d’un échangeur de chaleur, permettent d’organiser le chauffage complet de toute la maison..
  • Facilité d’installation. Cette caractéristique ne s’applique qu’aux produits métalliques qui sont très populaires sur le marché aujourd’hui. Ils sont légers, ce qui exclut la construction d’une fondation puissante. Cela leur permet d’être installés dans n’importe quel appartement ou maison privée..

Pourtant, les cheminées d’angle ne sont pas universelles et présentent un inconvénient important. Les caractéristiques de chauffage de tels systèmes sont bien pires que celles des produits situés au centre de la pièce..

Cela est dû au fait qu’un seul mur de briques extérieur de la cheminée dégage de la chaleur directement dans la pièce. Toutes les autres pièces chauffent les coins de la pièce. Par conséquent, si cet indicateur est important pour vous, vous devez privilégier les modèles de cheminée murale ou centrale à part entière..

Présentation du modèle

Les poêles-cheminées modernes sont de petits inserts métalliques qui peuvent être installés dans n’importe quelle maison. Ils sont fabriqués en fonte ou en acier de haute qualité, qui dégagent parfaitement la chaleur. Plusieurs modèles populaires de ces produits doivent être mis en évidence :

  • "Amour". Le four permet de chauffer une pièce jusqu’à 90 m². La hauteur de la structure atteint 1 m et la largeur est de 80 cm.La chambre de combustion a une grande capacité (volume 73 l). La puissance de l’unité atteint 10 kW. Le poids total de la cheminée est d’environ 157 kg. Pour effectuer le raccordement, utilisez une cheminée de 150 mm. Le bois de chauffage et les briquettes de charbon peuvent être utilisés comme combustible..

  • "Ienisseï". La puissance du foyer atteint 11 kW, ce qui permet de chauffer une pièce jusqu’à 100 m². La surface intérieure de la chambre de combustion est finie avec des briques en argile réfractaire. Le poêle peut être alimenté au bois ou au charbon.
  • "Bavière", "Prismatique". Cette modification des cheminées est fiable et pratique. Ce produit appartient à la catégorie des murs (avant). La puissance du four atteint 12 kW. Le système est équipé d’un circuit d’eau qui permet de chauffer plusieurs pièces.

  • "Teplodar". La cheminée d’angle se caractérise par une faible puissance. Il peut chauffer des pièces jusqu’à 45 m². Poids du produit – 90 kg, diamètre de la cheminée de sortie – 150 mm.
  • "Méta", "Angara". Le modèle est léger (jusqu’à 150 kg). Cela lui permet d’être monté sur des fondations non renforcées. Il est recommandé d’utiliser du bois de chauffage ou des briquettes comme combustible. Il est déconseillé d’utiliser du charbon, car cela peut entraîner la destruction des principaux éléments structurels du système..

  • "Fontanka". L’unité est capable de chauffer des pièces d’un volume allant jusqu’à 120 mètres cubes. Le fabricant utilise comme matériau principal de l’acier à chaudière d’une épaisseur de 3 mm. La chambre de combustion est finie avec des briques en argile réfractaire pour assurer un fonctionnement optimal. De plus, le système est équipé de convecteurs spéciaux qui augmentent l’efficacité de l’échange de chaleur avec l’environnement extérieur..
  • "Bavière" avec poêle, "Ne m’oublie pas". Une caractéristique distinctive du four est la vitesse de chauffe (jusqu’à 15-20 minutes). La puissance du système atteint 9 kW. Le produit pèse 125 kg, ce qui lui permet d’être installé sur des bases non préparées.

Veuillez noter que les avis des clients doivent être pris en compte lors du choix de tels produits. Ainsi, vous pouvez trouver le meilleur rapport qualité-prix..

Pose et finition

L’installation des poêles-cheminées métalliques est relativement simple et ne nécessite que le raccordement d’une cheminée. Examinons plus en détail la technologie d’érection de structures en briques. Cette procédure comprend plusieurs étapes successives :

  • Sélection de projet. Aujourd’hui, il existe de nombreux types de telles structures, de conception différente. Par conséquent, avant de commencer le travail principal, vous devez décider ce que vous allez construire.
  • Construction de fondations. Il est en béton monolithique avec armature obligatoire. La taille de la base dépend des dimensions du four et doit les dépasser d’environ 10-15 cm sur tout le périmètre. L’épaisseur de la base du foyer doit être égale aux dimensions de la fondation principale. Par conséquent, la construction de tels systèmes dans des bâtiments à plusieurs étages est exclue..

  • Maçonnerie. Cette étape est réalisée selon l’ordre précédemment sélectionné. Il est à noter que les premières rangées forment ensemble la base de la cheminée. Ici, les attributs tels que les portes, le cendrier sont définis de manière séquentielle. Les rangées de briques suivantes sont utilisées pour créer un canal de fumée, un foyer de four. Tout cela se termine par la construction d’une cheminée. Veuillez noter que des briques en argile réfractaire sont utilisées au lieu de l’habituel pour former des chevauchements..
  • Finition. Cette étape est la dernière, permettant de donner à la structure un design unique. Cela peut être fait en utilisant des carreaux ou d’autres matériaux de finition. La principale caractéristique pour la sélection de ces produits est leur résistance au feu..

Exemples d’intérieur

La valeur de conception du poêle-cheminée d’angle est qu’il peut s’intégrer dans presque tous les intérieurs. Il est assez simple de le faire en choisissant l’option de finition requise. De telles conceptions vont bien avec le décor de chambre rustique et moderne. Ils ont fière allure en combinaison avec les colonnes latérales, ce qui leur donne de la sophistication. Si le minimalisme est important pour vous, vous pouvez installer une petite cheminée en métal. Pour créer un design unique, il suffit d’expérimenter avec les matériaux..