La cuisine est la pièce maîtresse de la maison. Pour beaucoup, ce n’est pas seulement une pièce où l’on prépare la nourriture, mais aussi une salle à manger, un salon, un lieu de rencontre pour tous les membres de la famille. Il n’est jamais vide. Et l’aspect esthétique et la fonctionnalité de la cuisine dépendront de la qualité du choix du revêtement de sol..

Conditions

Quelles sont les exigences de base des ménagères modernes pour les revêtements de cuisine ? La plus grosse charge de la maison tombe sur le sol. Ils marchent dessus, des objets tranchants, poignardés, battants tombent souvent dessus, des jus sont renversés, des éclaboussures de graisse volent. Par conséquent, il existe de nombreuses exigences pour une telle couverture, toutes sont très importantes..

  • Tout d’abord, le revêtement de sol de la cuisine doit être facile à nettoyer. Après le nettoyage, il ne doit pas être gras ou strié..
  • Un sol de cuisine ne doit pas avoir peur de l’eau. Comme il est constamment exposé à divers contaminants, il doit être lavé très souvent et soigneusement..
  • Il doit être antichoc et résister aux contraintes mécaniques. Par exemple, les rayures causées par des objets pointus et lourds.
  • Le sol de la cuisine doit également être résistant à l’abrasion et durable. De fréquentes visites dans les locaux, le revêtement peut rapidement se détériorer.
  • Nous ne devons pas oublier le respect de l’environnement. Dans la cuisine, une personne passe une période assez longue et il vaut mieux que le revêtement n’émet pas de substances nocives.
  • Il est très important que le sol de la cuisine ne soit pas glissant. En raison des infiltrations fréquentes d’eau, des éclaboussures diverses, des surfaces trop lisses et glissantes peuvent provoquer des blessures..
  • Les propriétés décoratives du revêtement sont également un point important. Il doit être en harmonie avec le fond de couleur général de la cuisine elle-même, lui donner un aspect fini et créer une sensation de chaleur et de confort..
  • Méthode d’installation. Pour certains types de revêtements, il est nécessaire de pré-préparer le sol. Et aussi, il faut garder à l’esprit qu’il existe des types de revêtements de sol qui nécessitent la participation de professionnels et d’équipements spéciaux..
  • Pour ceux qui souhaitent rendre le sol de la cuisine chaud et chauffant, il est préférable de choisir un revêtement pouvant résister aux changements de température.

Types de revêtements de sol : avantages et inconvénients

Le marché moderne et les nouvelles technologies en développement rapide offrent de nombreux types de revêtements de sol de cuisine.

Les revêtements en PVC sont le linoléum, les carreaux de PVC, les carreaux de vinyle de quartz.

Le matériau de revêtement de sol le plus courant est le linoléum.. Il est toujours le leader parmi les revêtements de sol. Le matériau est très différent en couleur et en texture. Disponible avec imitation pierre, parquet, bois, lisse, texturé, poli et mat.

Le linoléum peut être domestique, commercial et semi-commercial. Ménage, conçu pour les pièces à faible trafic, son épaisseur est de 0,3 mm. Le linoléum semi-commercial et commercial est plus résistant à l’abrasion. Il peut être utilisé dans des bureaux, des locaux industriels à fort trafic de personnes. Son épaisseur varie de 0,5 à 0,7 mm. Même un profane peut poser du linoléum.

Les avantages du linoléum incluent le fait qu’il est facile à poser sur n’importe quelle surface, il est facile à entretenir, il n’a pas peur de l’eau. Vous pouvez choisir n’importe quelle solution de conception. La catégorie de prix est très large, pour n’importe quel portefeuille. Le principal inconvénient est le matériau le moins écologique. Les options bon marché émettent des substances nocives et toxiques. Il ne peut pas être posé sur des sols chauds..

Tuiles PVC et tuiles vinyle quartz. C’est le même linoléum, uniquement sous forme de plaques ou de tuiles. Les carreaux de vinyle de quartz sont plus inoffensifs, car ils contiennent 70 % de sable de quartz et seulement 30 % de PVC. L’avantage d’un tel carreau est qu’il est facile à poser, si des dommages apparaissent à certains endroits au fil du temps, ces zones peuvent être facilement remplacées sans démonter tout le sol..

Le principal inconvénient d’un tel revêtement est que la surface doit être soigneusement préparée pour cela, elle doit être parfaitement plane et de nombreuses coutures sont également obtenues. Pour une pièce très humide, la présence de joints dans le revêtement n’est pas très bonne car l’humidité s’accumulera progressivement, ce qui entraînera le décollement des plaques du sol.

Le type suivant est les revêtements en céramique. Il s’agit notamment du grès cérame et des carreaux de céramique..

Les carreaux de céramique frappent par leur variété. Elle a beaucoup de schémas de couleurs allant du monochromatique au plus exotique. En même temps, il convient aux personnes ayant des capacités financières différentes. Et c’est un gros plus. Il est parfaitement adapté à la cuisine, car il ne craint pas l’humidité, l’abrasion, les dommages et est facile à nettoyer..

Cependant, le gros inconvénient est que ces carreaux sont trop froids et durs. Par conséquent, avant de décider d’utiliser des carreaux, il est nécessaire de prévoir un chauffage par le sol. Vous ne devez pas utiliser de carreaux lisses et polis, ils sont sujets à diverses chutes et blessures. Mieux vaut choisir une texture mate ou gaufrée.

Grès cérame – le matériau artificiel le plus durable. En termes de résistance à l’usure, il est plus pratique que les carreaux de céramique et le linoléum. Il est presque impossible à rayer et ne s’effacera pas avec le temps. Par ses propriétés, le grès cérame s’apparente aux carreaux de céramique. Il a les mêmes avantages et inconvénients que les tuiles..

Revêtements naturels. Il s’agit notamment du parquet, du liège, du bois naturel, du marmoleum.

Grâce aux technologies modernes, les planchers en bois sont devenus assez durables, durables et ne craignent pas l’humidité. Ce sol est bien adapté pour les amateurs de tout naturel. Il est chaud, pas aussi dur que le grès cérame et les carreaux, de couleur et de texture variées, peut être poli et mat.

Un tel revêtement nécessite un entretien minutieux, utilisant des agents de nettoyage spéciaux et coûteux. Il peut être taché par le jus et le vin. Le prix d’un sol naturel est beaucoup plus cher que celui d’un sol artificiel. L’installation nécessite le savoir-faire de professionnels.

Les parquets et parquets en bois naturel peuvent être restaurés au fil du temps en enlevant une fine couche de finition. Mais les spécialistes devraient le faire..

Marmoléum en lin, jute, non-tissés. Il n’émet aucune substance nocive. Très résistant à l’usure, peut durer jusqu’à 45 ans. Simple et facile à nettoyer.

Les inconvénients du marmoleum incluent son prix élevé et la complexité de l’installation..

Le revêtement de sol de cuisine le moins pratique est Liège. Il est trop mou, poreux, il a une fine couche protectrice, il a donc peur de l’humidité. La base du sol en liège doit être parfaitement plane.

Il est préférable de poser un sol en liège dans une pépinière ou une chambre..

Une autre option qui n’est pas la meilleure pour un sol de cuisine est stratifié. C’est un matériau peu coûteux assez commun. Il peut être posé seul, sans l’aide de spécialistes, il ne nécessite pas une surface plane idéale..

Mais quelle que soit la qualité de son revêtement protecteur, il n’est pas en mesure de protéger le stratifié du gonflement lorsqu’il est exposé à l’eau. Et aussi, il tache rapidement, à cause des vins ou des jus renversés. La durée de vie du stratifié n’est pas élevée et, avec une utilisation intensive, elle sera complètement réduite de moitié.

Et enfin, le look le plus original qui soit apparu sur le marché il n’y a pas si longtemps. – sol autonivelant. Ce revêtement présente de nombreux avantages. Un tel sol ravira ses propriétaires pendant longtemps. Vous pouvez créer les motifs et les dessins 3D les plus incroyables, même des photographies. Sa surface parfaitement plane est facile à nettoyer et la saleté ne sera pas martelée dans les coutures, car elles n’existent tout simplement pas. En même temps, il n’émet aucune substance nocive et est sans danger pour la santé..

Non sans inconvénients importants. L’un d’eux est un prix très élevé. Et autre point important, un tel revêtement ne peut être appliqué que par des professionnels. Vous devez être très prudent dans le choix des spécialistes. Parce que son fonctionnement ultérieur dépendra de la qualité du matériau et de la méthode de coulée..

Les matériaux et les travaux de qualité inférieure entraîneront des égratignures et des fissures, et un tel sol autonivelant peut s’estomper et s’estomper au soleil.

Combinaison de revêtements de sol

Vous pouvez facilement vous perdre dans une telle variété de revêtements de sol, mais le design moderne offre une solution intéressante – zoner l’espace en utilisant différents types de sols. Le revêtement de la cuisine et du couloir peut être le même. Dans ce cas, le couloir est comme une suite logique de la cuisine et augmente visuellement sa taille..

Lors du zonage de l’espace cuisine, il y a une séparation visuelle de la zone de travail de la salle à manger. La zone de travail est située directement devant le poêle, l’évier et la table de découpe. Il est soumis à des contraintes mécaniques maximales, à l’humidité et à la graisse. En conséquence, pour cette partie de la cuisine, il vaut la peine de choisir le matériau le plus durable et le plus durable..

Lors de la combinaison de revêtements de sol, il est nécessaire de prendre en compte leur épaisseur, la planéité de la base, la transition d’un type à un autre, la gamme de couleurs et la texture des matériaux utilisés.

Les matériaux les plus appropriés pour le sol de la zone de travail de la cuisine sont les carreaux, le grès cérame, le linoléum, les carreaux PVC. Pour la salle à manger, où vous voulez du confort et du confort, le stratifié, le linoléum, le liège, le parquet sont parfaits, en général, tout revêtement plus doux et plus chaud qui est agréable pour les pieds.

La combinaison la plus courante est le stratifié et le linoléum. Ils se situent dans la même gamme de prix, ont des propriétés similaires et ont une variété de couleurs. Bien sûr, il est préférable de poser le linoléum dans la zone la plus utilisée, il résiste à l’eau. Et donnez la zone de loisirs sous le stratifié pour que les jambes soient chaudes et confortables.

Choisir un sol pour le style de la cuisine

Le plus agréable et le plus difficile dans le choix d’un revêtement de sol est la combinaison du sol et du style général de la cuisine..

Pour que la conception globale plaise plus d’un an, vous devez suivre des règles simples :

  • Le sol clair agrandit visuellement l’espace. De plus, l’espace augmente la surface brillante, tandis que le mat, au contraire, réduit.
  • Les tons beiges, rouges, brunâtres créent une atmosphère plus cosy.
  • Le sol noir ajoutera luxe et chic.
  • Le blanc se marie bien avec n’importe quelle cuisine, en particulier dans les intérieurs modernes..
  • Les grands imprimés conviennent aux grandes pièces, pour une petite cuisine il vaut mieux choisir un sol de couleur unie ou un petit motif.
  • Il vaut mieux poser un enduit brillant dans une cuisine discrète, sans fioritures particulières, couleurs neutres.

Le parquet a un aspect très aristocratique et est utilisé pour les cuisines classiques. Les sols combinés sont souvent choisis pour la conception de cuisines art déco. La combinaison du marbre et du parquet est particulièrement réussie.

Pour la Provence, le grès cérame, le carrelage, le bois naturel à effet usé, vieilli artificiellement conviennent bien. Il est préférable d’utiliser des tons clairs, beiges, délavés.

Une cuisine noire a fière allure avec des sols blancs ou clairs. La couleur du sol pour une cuisine blanche peut être choisie dans l’autre sens – noir ou faire le sol dans le style d’un damier. Une telle cuisine aura l’air élégante, élégante et originale..

Si les meubles sont de couleur contrastante, un sol en bois aux tons naturels ira bien avec..

Les carreaux de céramique stylisés avec un motif lumineux, intelligents et amusants, conviennent pour créer un style vintage. Ou vous pouvez choisir le linoléum avec un motif géométrique. Il sera intéressant de regarder une tuile bordée de zigzags ou d’un chevron.

Avis des consommateurs

La plupart des acheteurs de revêtements de sol conviennent que le matériau le plus approprié pour la cuisine est le carrelage ou le grès cérame. Bien sûr, à condition que le chauffage au sol soit fourni et que la surface du carrelage ne soit pas polie.

Si la surface est glissante, les inserts texturés peuvent être fabriqués à partir de morceaux d’un autre carreau plus texturé. Il est facile d’installer un tel sol, facile à entretenir.

Quant au stratifié populaire, il présente de nombreuses difficultés. Avant de choisir ce type de revêtement, vous devez étudier en profondeur ses caractéristiques, ainsi que les méthodes d’installation, si vous n’allez pas attirer des spécialistes..

Le linoléum reste le revêtement de sol le plus répandu. Mais la plupart des utilisateurs remarquent une odeur désagréable, surtout lorsque le revêtement est neuf. Et les experts conseillent lors de l’achat de linoléum de demander des certificats de qualité aux vendeurs. Il est nécessaire de poser du linoléum sur de la colle, sinon dans quelques années, il ira par vagues.

Le linoléum est abordable, n’a pas peur de l’eau, vous pouvez le poser vous-même sans niveler les sols. Grâce à ces qualités, il a acquis une telle popularité..

Concernant l’utilisation du parquet, des planches massives et des parquets en général, tous les utilisateurs s’accordent à dire qu’avoir un tel sol, il est nécessaire de maintenir un certain niveau d’humidité, sinon la planche va se dessécher et commencer à craquer avec le temps. Il y a beaucoup de plaintes et de griefs concernant le parquet. Des éclats et des rayures, des taches de divers liquides apparaissent rapidement dessus..

La rénovation de cet étage est assez problématique. Vous devrez à nouveau cycler, vernir ou frotter avec de l’huile. On peut donc conclure que l’arbre nécessite une manipulation soigneuse..

Les examens des sols autonivelants sont extrêmement controversés. Il y a des gens enthousiastes et ravis, mais il y a aussi des gens déçus et négatifs. Fondamentalement, les performances inhabituelles, la luminosité, la douceur parfaite, la possibilité de reproduire n’importe quel dessin, même au format 3D, captivent. Ces sols sont suffisamment froids et nécessitent une isolation supplémentaire. De nombreuses plaintes selon lesquelles des rayures, des abrasions se forment souvent.

Dans tous les cas, chaque revêtement a ses avantages et ses inconvénients. Et avant de faire le choix final, il est nécessaire d’étudier non seulement le matériau lui-même et comment en prendre soin, mais également les caractéristiques de l’installation.